Calculateur de sommeil : Optimisez votre horaire de sommeil

Menu

Comment fonctionne le sommeil
Hygiène du sommeil
Santé physique
Santé mentale
Chronotypes
Faire la sieste
La nutrition et le sommeil
Rêves
Aides au sommeil
Mélatonine
Voyage et Sommeil
Calculateur de sommeil
FAQ sur le sommeil

calculateur de sommeil

Les gens manquent souvent de sommeil pour diverses raisons. Il peut être difficile d’établir des priorités et de trouver du temps pour dormir quand on a un emploi du temps chargé, des engagements sociaux et des gadgets technologiques. De nombreuses personnes mettent un réveil pour commencer tôt la journée, mais négligent souvent la nécessité de fixer une heure de coucher.

Vous pouvez suivre votre routine de sommeil avec plus de succès si vous utilisez un calculateur de sommeil. Vous pouvez l’utiliser pour en savoir plus sur les heures idéales pour se coucher et se réveiller, ainsi que sur la quantité de sommeil qui vous est conseillée. Vous pouvez acquérir de meilleures habitudes de sommeil et rester en bonne santé en comprenant le fonctionnement du sommeil et la quantité de sommeil dont vous avez besoin.

Calculateur des cycles de sommeil

Vous pouvez utiliser une calculatrice de sommeil pour calculer la quantité de sommeil dont vous avez besoin chaque nuit. Il vous suffit de savoir à quelle heure vous vous réveillez.

Voici comment cela se passe :

  • Un cycle de sommeil normal dure 90 minutes.
  • Un cycle de sommeil normal dure cinq cycles complets.
  • 90 x 5 = 450 minutes, soit 7,5 heures
  • Calculez 7,5 heures à partir de votre heure de réveil pour obtenir votre heure de coucher.

Par exemple : Pour être prêt à travailler, vous devez vous réveiller à 6 heures du matin. Votre meilleur moment pour vous coucher est à 22 h 30, en reculant de 7,5 heures. Cela indique qu’il est temps de se coucher, d’éteindre les lumières et de dormir. La durée de chaque cycle de sommeil varie, aussi ce calcul de l’heure du coucher ne doit-il être utilisé que comme point de départ. Pendant une semaine, essayez votre nouvelle heure de coucher. L’objectif est de vous réveiller naturellement 5 à 10 minutes avant votre alarme. Déplacez votre heure de coucher un peu plus tard si vous découvrez que vous vous réveillez souvent avant votre réveil. Déplacez votre heure de coucher plus tôt si, après une semaine, vous dormez toujours après votre réveil. Continuez à faire cela par intervalles de 15 minutes jusqu’à ce que vous vous réveilliez tout seul juste avant votre alarme.

Évaluation de la qualité du sommeil

En plus de vous aider à atteindre votre durée de sommeil optimale, un calculateur de sommeil peut également vous aider à améliorer la qualité globale de votre sommeil. Pour qu’un sommeil soit considéré comme de haute qualité, les quatre phases du sommeil doivent être parcourues pendant une durée suffisante pour préserver les fonctions physiques et mentales. Un indicateur crucial de la qualité du sommeil utilisé par les chercheurs et les médecins est l’efficacité du sommeil. Bien qu’il soit possible d’évaluer l’efficacité du sommeil à l’aide d’équipements et de dispositifs de surveillance du sommeil, la formule du calculateur de sommeil offre une alternative simple. Il n’y a que quelques détails fondamentaux concernant votre sommeil que vous devez connaître :

  • Le temps total, entre le moment où vous vous couchez et celui où vous vous levez, que vous avez passé à dormir ou à essayer de le faire
  • Le temps nécessaire pour s’endormir
  • Le temps passé éveillé la nuit

Par exemple, une personne reste au lit pendant 420 minutes au total, soit 7 heures. Elle a dormi pendant 25 minutes avant de se réveiller. Elle est restée éveillée pendant trois intervalles distincts totalisant 25 minutes supplémentaires au cours de la nuit. Voici une formule permettant de déterminer la qualité du sommeil de la nuit dernière :

  • Durée totale du sommeil : 420 minutes
  • Moins le temps pour s’endormir : 25 minutes
  • Moins le temps total passé éveillé : 25 minutes
  • Temps de sommeil réel : 370 minutes (6 heures, 10 minutes)

Pour obtenir 88 %, divisez 370 minutes par 420 minutes. Selon la recherche sur le sommeil, un résultat de 85 % ou plus est une efficacité de sommeil saine et un objectif souhaitable. Cette valeur indique l’efficacité du sommeil pour cette nuit particulière. 90 % est considéré comme un très bon résultat d’efficacité du sommeil. N’abandonnez pas si votre chiffre n’est pas encore tout à fait atteint. Vous commencerez à voir ce chiffre crucial grimper si vous portez une attention particulière à votre sommeil et si vous vous fixez une nouvelle heure de coucher.

Avez-vous besoin de beaucoup de sommeil ?

Votre niveau d’exercice quotidien, votre âge, votre génétique et d’autres variables peuvent influer sur la quantité de sommeil dont vous avez besoin. Pour tous les groupes d’âge, des organisations de santé  émettent des recommandations générales sur la quantité de sommeil jugée suffisante. La recherche scientifique et les connaissances des professionnels constituent la base des recommandations en matière de sommeil. 

Tranche d'âge Age en années Heures de sommeil recommandées par 24 heures
Nouveau-nés 0 à 3 mois 14 à 17 heures
Nourrisson 4 à 11 mois
12 à 15 heures
Tout-petit 1 à 2 ans
11 à 14 heures
Préscolaire 3 à 5 ans
10 à 13 heures
Âge scolaire 6 à 12 ans
9 à 11 heures
Ado 13 à 17 ans
8 à 10 heures
Jeune adulte 18 à 25 ans
7 à 9 heures
Adulte 26 à 64 ans
7 à 9 heures
Adulte plus âgé


Plus de 65 ans
7 à 8 heures

Comment savoir si vous avez suffisamment dormi ?

Il est fort probable que vous dormiez suffisamment si vous dormez régulièrement dans la fourchette d’heures recommandée pour votre âge. Malheureusement, les gens peuvent avoir du mal à surveiller leur sommeil en raison de leur emploi du temps chargé et du stress quotidien. Il existe cependant plusieurs méthodes pour surveiller votre sommeil.

  • Évaluez comment vous vous sentez : Vous pouvez déterminer si vous dormez suffisamment en prêtant attention à la façon dont vous vous sentez et à vos performances pendant la journée. Les personnes qui ne dorment pas suffisamment peuvent se réveiller épuisées ou avoir plus de mal à se concentrer efficacement et à mener à bien leurs activités quotidiennes.
  • Suivez votre sommeil : Pour savoir combien de temps vous dormez, vous pouvez utiliser un journal du sommeil ou un dispositif de suivi du sommeil. Les appareils qui suivent votre sommeil peuvent vous fournir des données sur sa quantité et sa qualité. Il pourrait être bénéfique de discuter de vos habitudes de sommeil avec un médecin si vous avez des difficultés à dormir ou des habitudes de sommeil irrégulières.

Pensez à inclure les détails suivants dans votre journal du sommeil lorsque vous suivez vos habitudes de sommeil :

  • L’heure à laquelle vous vous endormez et celle à laquelle vous vous réveillez
  • Comment vous vous sentez lorsque vous vous réveillez
  • Combien de temps vous faut-il pour vous endormir après avoir été au lit ?
  • Combien de fois et pendant combien de temps vous êtes-vous réveillé au milieu de la nuit ?
  • Si vous faites des siestes ou si vous avez des somnolences diurnes
    les heures auxquelles vous mangez au cours de la journée
  • Ce que vous consommez au cours de la journée
    si vous consommez de l’alcool, fumez ou consommez des médicaments ou d’autres substances.

Les avantages d’un sommeil de qualité

On ne soulignera jamais assez les avantages du sommeil. Votre santé physique, votre santé émotionnelle et votre bien-être général dépendent d’un sommeil suffisant. Le sommeil a un impact sur pratiquement tous les organes et systèmes du corps, y compris le cœur, les poumons et le cerveau. Et il est crucial pour soutenir la croissance et le développement du corps. Les avantages d’une bonne nuit de sommeil sont nombreux :

  • Vous permettre de rester concentré tout au long de la journée
  • Aider à la performance, à l’attention et à la concentration
  • Aider au traitement de l’information et à l’apprentissage
  • Permettre au cerveau de créer des souvenirs à long terme
  • Produire des hormones qui permettent au corps de se développer et de guérir
  • Contribuer à l’élimination des toxines du cerveau
  • Promouvoir le bien-être émotionnel et la santé
  • Réduire la pression sanguine

Comment vous assurer d’avoir un sommeil de meilleure qualité

Il existe plusieurs stratégies pour obtenir une meilleure nuit de sommeil. Il peut être plus facile de s’endormir et de rester endormi toute la nuit si vous adoptez des habitudes de sommeil saines. Après avoir modifié votre hygiène de sommeil, si la qualité de votre sommeil ne s’améliore pas, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

  • Prenez l’habitude : Un horaire et une routine réguliers le soir peuvent faciliter l’endormissement. Pour favoriser un sommeil réparateur, réglez votre alarme et votre heure de coucher à la même heure tous les jours, y compris le week-end. De la même façon, un bain ou une douche chaude et un régime relaxant peuvent vous aider à vous préparer à dormir.
  • Faites attention à ce que vous mangez : Ce que vous consommez peut avoir une incidence sur la qualité de votre sommeil. Évitez de consommer des repas lourds ou épicés deux à trois heures avant le coucher. Si vous vous levez souvent au milieu de la nuit pour aller aux toilettes, vous devriez peut-être réduire la quantité de liquides que vous consommez juste avant de vous coucher.
  • Bougez : Faire de l’exercice régulier une routine peut vous aider à mieux dormir la nuit. Cependant, si vous faites de l’exercice trop près de l’heure du coucher, vous aurez plus de mal à vous endormir. Évitez de faire de l’exercice trois heures avant d’aller vous coucher.
  • Limitez votre consommation de café, d’alcool et de nicotine : Ces substances chimiques peuvent nuire à votre capacité à vous endormir. Évitez de boire du café, des boissons gazeuses caféinées et des boissons énergisantes en fin de journée pour réduire les risques d’interruption du sommeil. Même si certaines personnes boivent pour s’endormir, l’alcool peut également altérer le sommeil et provoquer des réveils précoces.
  • Assurez-vous que vous n’avez pas de troubles du sommeil : Si vous obtenez la quantité de sommeil requise mais que vous ressentez malgré tout une somnolence diurne excessive ou d’autres symptômes de privation de sommeil, il se peut que votre sommeil soit de mauvaise qualité. Si vous vous inquiétez de la qualité de votre sommeil, n’hésitez pas à consulter un médecin pour savoir si un problème de sommeil pourrait être en cause.

Votre environnement de sommeil peut également avoir une influence sur vos habitudes de sommeil.

  • Environnement de la chambre : Essayez de créer une atmosphère de sommeil idéale dans votre chambre. Assurez-vous que votre chambre est sombre, froide et calme pour favoriser un bon sommeil. Pour réduire les distractions, retirez de la pièce les appareils électroniques tels que les téléviseurs et les ordinateurs portables.
  • Surveillez les niveaux de lumière : Une lumière trop forte ou trop faible pendant la journée peut affecter votre capacité à dormir. Une à deux heures avant d’aller vous coucher, limitez votre exposition à la lumière. Avant d’aller vous coucher, évitez l’éclairage artificiel.
  • Évitez d’utiliser des appareils électroniques : Les appareils électroniques comme les ordinateurs, les téléviseurs et les téléphones portables génèrent de la lumière bleue, ce qui peut rendre difficile l’endormissement et le maintien du sommeil. Évitez d’utiliser des appareils électroniques à écran rétroéclairé au lit pour réduire les risques d’interruption du sommeil.

Questions et réponses concernant les calculateurs de sommeil

Pourquoi suis-je fatigué(e) juste après mon réveil ?

Si vous vous sentez somnolent au réveil, vous pourriez souffrir d'inertie du sommeil, un état de léthargie et de désorientation qui peut durer jusqu'à une heure. Lorsque vous êtes réveillé pendant le stade 3 du sommeil NREM, vous pouvez ressentir cet état "d'ivresse du sommeil". Des épisodes répétés d'inertie du sommeil peuvent indiquer un problème de sommeil ou d'humeur chez certaines personnes.

Puis-je rattraper mon sommeil pour annuler la privation de sommeil ?

Non, vous ne pouvez pas compenser un déficit de sommeil dû à une privation de sommeil en dormant davantage à un autre moment. Une augmentation du nombre de nuits de sommeil peut atténuer la somnolence quotidienne, mais une perte de sommeil chronique peut avoir des effets négatifs sur votre santé. Il est crucial de s'assurer de dormir suffisamment chaque nuit, de façon régulière.

Les personnes âgées ont-elles besoin de moins de sommeil ?

La durée de sommeil recommandée pour les personnes âgées est de sept à huit heures par nuit, ce qui est un peu moins que pour les autres adultes. Avec l'âge, les habitudes de sommeil changent, ce qui se traduit souvent par des heures de réveil et de coucher plus précoces.

Comment puis-je surveiller mon sommeil ?

Vous pouvez surveiller votre sommeil nocturne à l'aide d'un agenda du sommeil ou d'un gadget électronique. Notez votre heure de coucher, votre heure de réveil et tout réveil nocturne si vous suivez votre sommeil manuellement.

Comment réduire la somnolence diurne ?

Pour éviter d'être épuisé et fatigué pendant la journée, essayez de dormir suffisamment chaque nuit. Travaillez à développer de bonnes habitudes de sommeil et une bonne hygiène du sommeil. En outre, veillez à sortir pendant la journée pour prendre le soleil et faire de l'exercice. Si vous ressentez continuellement l'envie de faire une sieste ou si vous avez très envie de dormir pendant la journée, parlez-en à votre médecin.

Ai-je vraiment besoin de dormir davantage ?

Dormir davantage peut vous aider à vous sentir mieux si vous n'atteignez pas fréquemment la quantité de sommeil recommandée pour votre âge. Cependant, la durée de votre sommeil n'est qu'un des facteurs de votre santé globale en matière de sommeil. La qualité du sommeil est également importante. Si vous voulez mieux dormir, pensez à modifier votre heure de coucher et vos habitudes de sommeil actuelles.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les guides gratuits Docteur Sommeil